Il existe des dizaines de plages à Berlin

Peu de gens le savent mais il y a des dizaines de plages superbes autour de Berlin car la ville est entourée de lacs.
Ces plages sont particulièrement agréables en été et facilement accesibles par les transports en commun ou même en vélo.

Vous en trouverez une liste ici http://www.luis-bb.de/v/badestellen/V7100040/default.aspx#Landkreis%20Havelland (hélas en allemand)

les plages de Berlin feront l’objet plus tard d’articles plus détaillés

Un trés bon site sur Berlin si on lit l’allemand

Voici un excellent city website sur Berlin http://www.berlinonline.de/ si vous savez lire l’allemand !

Ce site vous tient au courant de tout ce qui se passe à Berlin dans tous les domaines aussi bien au niveau des spectacles, sorties, vie culturelle que de tous les evenements qui se déroulent à Berlin mais egalement des conseils de shopping, etc

Berlin Mitte

Qui désire explorer les origines de la ville ne peut passer outre le quartier Mitte. L’Église St. Nicolas dans le quartier Nikolai-viertel (St. Nicolas) au bord de la Spree se prête fort bien comme point de départ. Construite vers 1230, cette église est la plus ancienne de Berlin. à seulement quelques mètres de là, dans la PropststraBe 11, se trouve un musée à la mémoire du peintre du prolétariat Heinrich Zille (1858-1929) et de ses lithographies satiriques et de critique sociale sur la vie dans les arrière-cours. Elles illustrent le « caractère typique de Berlin » et ainsi « le cœur et le parler de Berlin ». Via le joli Pont du Muhlendamm, l’île des Pêcheurs et la Place de la Marche, on accède au Musée de la Marche du Brandebourg au Parc de Kôlln. L’exposition à ciel ouvert et les pièces d’exposition datant du Moyen-Âge dans les couloirs et les salles voûtés apportent un aperçu de l’histoire de la ville. Dans une fosse aménagée en 1928 vivent plusieurs ours bruns, l’animal héraldique de la ville de Berlin.

Flâner sur les anciennes routes

En partant de la rue Stralauer StraBe, on continue en longeant la JudenstraBe pour arriver dans la ParochialslraBe où se situe la plus ancienne église reconstruite de la Communauté réformée de Berlin et bâtie à partir de 1695. La ParochialstraBe croise la KlosterstraBe pavée et longue de seulement 400 m, rue à peu près aussi vieille que Berlin. Au Moyen-Âge, elle était considérée comme l’une des rues les plus élégantes. Le nom remonte au Graues Kloster (Cloître Gris, ancien cloître franciscain) dont seule la ruine a perduré de nos jours. Dans la rue au tracé parallèle, la WaisenstraBe, se trouvent les derniers restes de l’enceinte médiévale de la ville, érigée vers 1250. Le circuit prend fin dans la WaisenstraBe (autrefois Bullenwinkel car c’est ici que les bouchers vendaient leur viande), dans le plus vieux café de Berlin, « Zur letzten Instanz » («A la dernière instance »). Bon appétit.

Visiter Berlin Est en direction de Treptow

Qui souhaite jeter un coup d’œil sur la ville au-delà des curiosités classiques, qui a envie de nature, d’histoire de la RDA et de poisson fumé, devrait absolument visiter le triangle Friodrichshain/ Kreuzberg/Treptow. Le point de départ est la station de U-Bahn (métro) Warschauer StraBe à Friedrichshain. De là, le U-Bahn traverse le Pont Oberbaum en direction de Kreuzberg, ouvrant une vue grandiose sur la Spree. Le pont date de 1896 et symbolise par sa forme le fait que, dans le prolongement du mur de douane, le Oberbaum traversait la Spree. Il bloquait le passage aux navires. Une porte sur l’eau. Le passage en 1902 du premier métro allemand au premier étage fit sensation. Lorsque le fleuve constituait la frontière strictement surveillée entre deux systèmes idéologiques, le trafic ferroviaire était interrompu. Après la station « Schlesisches Tor », il fallait continuer à pied. La Schlesische StraBe conduit à l’une des dernières tours de surveillance frontalière puis continue en direction du Parc de Treptow grand de 88 ha (1876-88).

Mémorial politique des puissances passées Depuis la Puschkinallee et la rue Treptower Park, des portails de pierre indiquent le chemin vers le plus grand monument aux morts soviétique de la ville. Ici reposent 5000 des 20000 soldats soviétiques tombés lors de la bataille de Berlin. Des sarcophages de pierre ornés de reliefs sur la grande guerre patriotique conduisent à un monument d’une hauteur totale de 30 m : un soldat en bronze brisant la croix gammée de son épée et portant sur son bras un enfant qu’il a sauvé. En remontant les sentiers du parc, on revient au bord de la Spree, à l’île de la Jeunesse, un joli lieu de pique-nique auquel on accède à pied par la Ab-teibriïcke (Pont de l’Abbaye) construit en 1915/16. Là-bas se trouve la « Haus Zenner » (Maison Zenner), l’un des cafés d’excursion avec brasserie de plein air les plus anciens de Berlin. À la vôtre !